le logoLa qualité de l'air du bassin carrier sera jaugée


VALEE ALEXANDRE

mercredi 31 janvier 2007, 02:49

Contrairement à ce qu'annonçait la ministre Christiane Vienne au conseil communal de Mouscron (Le Soir du 26 janvier), la station de mesure de la qualité de l'air prévue pour les zonings mouscronnois ne sera pas installée au détriment de celle promise de longue date aux habitants du bassin carrier tournaisien. Le ministre de l'Environnement le confirme : « Mouscron et Tournai disposeront chacun d'une station, les crédits ont été inscrits au budget 2007 et les permis demandés ». Pour le Tournaisis, cette cabine de télémétrie jaugeant en continu les rejets de poussières, de particules fines et de différents polluants, sera placée à Havinnes. Donc hors du cône de retombées de la cimenterie CCB : à Gaurain, une seconde station de mesure sera placée dans les vents dominants, « axée notamment sur les métaux lourds, selon le permis octroyé à la cimenterie », ajoute Benoît Lutgen.

Quant au projet de veille sanitaire dans le bassin carrier, les représentants des riverains sont conviés vendredi à Namur pour envisager sa prolongation. « Pour une durée de 18 mois, croit savoir Marie-Paule Noulette, secrétaire de l'ASBL « L'air à l'oeil ». Or pour obtenir des résultats significatifs, il faut attendre que la CCB incinère des quantités plus importantes de déchets dangereux. » L'autorisation de coïncinération limite à 160.000 tonnes le volume annuel de déchets (classe 2) entrants ; pour activer son permis dans les délais légaux, CCB n'a brûlé que 300 tonnes d'huiles usagées dans le four 3 en 2006.