le logoVaulx des immondices sur le quai de l'escaut.


Le MET se dévoue pour nettoyer le quai.

Photo du CDE Un spectacle désolant le long de l'Escaut.
Bernard Libert
Nous avons rendu compte dans de précédentes éditions, du piteux état du quai de l'Escaut, entre Vaulx et Antoing. Des bateliers peu scrupuleux y déposent en effet des tas d'immondices qu'aucun service n'estime avoir à enlever.
Les Voies hydrauliques, qui dépendent du MET, ont bien procédé à plusieurs nettoyages mais seulement jusqu'à ce que leur hiérarchie leur signale que cela n'entrait pas dans leurs missions. La tâche en incomberait au PACO (Port autonome du centre et de l'Ouest), lequel se retranche derrière son strict rôle de promotion de l'activité économique. Bilan: les immondices s'amoncellent...
Le député wallon Paul-Olivier Delannois a soumis la question au ministre de l'Équipement: "A qui incombe le nettoyage de ce quai, et n'est-il pas possible d'envisager une collaboration entre le PACO et le MET ? ", a-t-il demandé à Michel Daerden.
Dans sa réponse, le ministre regrette tout d'abord le manque de scrupules de bateliers et de citoyens qui se débarrassent dans la nature de déchets, parfois dangereux pour l'environnement. "La situation aux abords de ce quai est complexe du fait que le PACO a en gestion le mur du quai et le chemin situé à l'arrière, les Voies hydrauliques ont en gestion l'infrastructure du chemin et un industriel est propriétaire des terrains à l'arrière du chemin de halage ... ", constate-t-il.
M. Daerden, qui appelle de ses voeux une collaboration à long terme entre le MET et le PACO, annonce qu'il a mandaté son administration afin qu'elle clarifie la situation avec le PACO et qu'elle prenne entre-temps les dispositions pour faire évacuer les déchets.

Nord-Eclair le 04/03/07